ECOLE DE MUSIQUE INTERCOMMUNALE RIVES DE SAÔNE

La pédagogie est l'art de transmettre une compétence. Le terme rassemble les méthodes et pratiques d'enseignement requises pour transmettre un savoir (connaissances), un savoir-faire (capacités) ou un savoir-être (attitudes).

La pédagogie à l'école de musique Rives de Saône est en constante évolution. Chaque professeur est effectivement amené à suivre des formations sur les nouvelles pratiques existantes. Ci-dessous un focus sur les différentes pratiques pédagogiques utilisées à l'E.M.I.

LA PÉDAGOGIE DE PROJETS

« Toute connaissance est une réponse à une question, s’il n’y a pas eu de question, il ne peut y avoir de réponse.»1

In « Le Messie de dune » Frank Herbert, Ed. Robert Laffont, 1968


Donner du sens aux savoirs et rendre l’élève acteur de ses apprentissages est devenu un des enjeux majeur de l’enseignement.

La pédagogie de projet répond à cette attente. C'est une pratique qui permet de générer des apprentissages à travers la réalisation d’une production concrète. Celle-ci entend un investissement important de la part des professeurs (écriture, orchestration, répétitions, concerts) et des élèves (investissement dans son travail personnel, présence aux répétitions et aux concerts).

Elle se concrétise dans un diagnostic de situation à faire :

  • une négociation à conduire (déterminer moyens et objectifs)
  • une planification des activités à réaliser (travail personnel, répétitions, stages...)
  • une détermination des échéances (date du concert)

Ces étapes préliminaires une fois franchies, les élèves et professeurs concernés s'engagent dans une démarche qui va permettre la réalisation du projet, réalisation menée au jour le jour, parfois consignée dans un journal de bord. Cette réalisation est vécue avec ses choix, ses retours en arrière, ses avancées, ses inerties. Nous sommes donc ici en présence d'une authentique pédagogie de l'appropriation à travers l'expérience (sans séparer la théorie de la pratique) et de l'autonomie, mise à portée de main des élèves.2

LES DIFFÉRENTES MÉTHODES PÉDAGOGIQUES UTILISÉES

Les différentes méthodes proposées ici ont été choisies pour leur efficacité et leur attrait ludique. L'apprentissage de la musique regroupe plusieurs compétences parmi lesquelles on peut citer le rythme (O Passo), l'oreille (Kodaly) et la lecture (Martenot).

La méthode O Passo

La méthode O Passo est fondamentale pour l'apprentissage de la pulsation et du rythme en passant par le ressenti corporel.

La méthode Kodaly

Auncun enfant n'est dépourvu de toute musicalité, pensait Zoltan Kodaly lorsqu'il mit en place la pédagogie d'enseignement musical qui porte son nom. Et le meilleur moyen de la développer, c'est de chanter.

"La pédagogie Kodaly est bien plus qu'une méthode. Il s'agit d'une approche d'enseignement globale. L'élève est partie prenante de ses apprentissages, il doit être actif du début à la fin et pour cela, le chant est le meilleur moyen. Alors qu'avec un instrument, la justesse ne doit pas être vérifiée en permanence, le chant oblige à s'écouter sans cesse : on s'écoute et on écoute les autres pour s'ajuster. De plus, le chant est la pratique la plus accessible pour tous les enfants, peu importe leurs prédispositions musicales et demande peu de technicité pour arriver à un résultat."3

  Le principe de la phonominie développé par la pédagogie Kodaly

La méthode Martenot

La méthode Martenot est fondamentale pour l'apprentissage des notions plus abstraites de la musique comme la lecture des notes, la lecture des rythmes, la nomination de structures formelles, etc...

Cette méthode est basée sur le défilement de quatre temps d'apprentissages, ce qui permet une très grande différianciation pédagogique entre les élves :

  • l'imitation (j'imite un rythme, je me calque sur le groupe)
  • la reconnaissance (je reconnais un rythme, je sais le nommer)
  • la lecture (je lis un rythme, je sais le jouer, je sais l'écrire)
  • la création (j'invente une musique avec ce rythme)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les quatre piliers de l'apprentissage


L'attention (la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit).

L'engagement actif (un élève passif n’apprend pas : l’apprentissage est optimal lorsque l’enfant alterne apprentissage et test répété de ses connaissances).

Le retour d'information (ou contrôle de l'erreur : recevoir un retour d’information immédiat sur l’action en cours est constitutif de l’apprentissage).

La consolidation (l’automatisation des connaissances est essentielle ; c’est le fait de passer d’un traitement conscient, avec effort à un traitement automatisé, inconscient).